• Tamalou cœur en boule

    Tous les garçons et les filles,

    Plus ou moins de mon âge, ont

    Printanisé les ramilles,

    La fleur au bout du bourgeon ;

     

    Ils jouent aux singes dans l'arbre,

    Tous aussi hardis qu'ils sont,

    Tous en feu, jamais de marbre...

    Moi, je reste au pied du tronc !

     

    Les play boys aiment les filles

    Qui, contre plaisirs charnels,

    Veulent plus que leurs cédilles :

    Des messages personnels.

     

    Ils festoient, sans accalmie,

    Quand la rose – hélas pour moi ! –

    Se dit juste mon amie

    Et réfute mon émoi.

     

    Cinq heures, Paris s'éveille...

    Au petit jardin mouillé,

    Je ne dors que d'une oreille ;

    L'amour fou m'a oublié !

     

    Je sais, ma musique saoule

    À la longue, et mes couplets

    De tamalou cœur en boule

    Sont lourds comme des boulets !

     

    Faut-il être opportuniste,

    Gentleman cambrioleur,

    Martien, cactus, botaniste,

    Pour trouver quelque chaleur ?

     

    Entendu que ma jeunesse,

    Jour après jour, fout le camp,

    Que le temps de l'amour naisse

    Au plus vite ! C'est pour quand ?

     

    Pendant que garçons et filles

    Ne rêvent plus en solo,

    À quoi donc servent mes billes ?

    À faire des ronds dans l'eau !

    11586

    « La pluie est belleUrsuline »

  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Octobre 2016 à 01:22

    Bonjour Fabrice, oh un Jacques sans sa Françoise, décidément le grand amour tarde à venir... ça urge-là, les copains sont casé... eux !  Non tu ne me saoules pas, c'est tjs agréable de venir ici, bon lundi à toi, bises

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:25

        Bonjour Jill,

        Ouf ! Cela m'aurait bien ennuyé que tu sois saoulée ! Mais sait-on jamais... Parfois, les mots se font plaintifs (souvent peut-être...). 

        Oui, Jacques sans sa Françoise, et vice versa... Le grand amour est une chose facile pour les uns, compliquée pour les autres, voire introuvable... 

        Bon lundi de même, merci à toi. BISES.

        FP

    2
    Lundi 3 Octobre 2016 à 02:04

    Dis donc, ne dit on pas que ce sont les séniors qui sont '' tamalou ''. hi hi 

    Il m'a beaucoup amusé ton poème ......

    Que j'aime ce jardin mouillé à 5 H du mat quand Paris, doucement, se lève.........

    Les play boys sont insouciants sans doute.............

    Je disais toujours à mon fils qui se lamentait d'une vie à deux car 

    célibataire à 28 ans, ''C'est quand tu ne chercheras plus la perle rare que tu la trouveras ""

    et ainsi fut fait.. Depuis, il a construit même un escalier pas droit ... rires...

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:31

        Coucou Ghislaine,

        Whaou ! Célibataire à 28 ans, c'est presque normal encore (lui, il a trouvé, et apparemment une crème qui ne s'est pas offusquée devant un escalier pas bien droit)... Mais au fond, ce n'est pas une question d'âge. C'est surtout un état d'esprit. Le célibat suppose (impose ?) une solitude plus ou moins supportée, subie. Parfois, c'est un choix, oui. Mais je suis convaincu que tout être est fait pour aimer et être aimé. En revanche, je crois aussi qu'il y a des cœurs que le destin oubliera sur le bord de la route. C'est quelque chose d'incompréhensible, parfois, l'amour. Il peut passer plusieurs fois pour certains, et jamais pour d'autres. 

        Cinq heures, Paris s'éveille... Pour moi, ça évoque à la fois, une sorte de lassitude, une aube nouvelle où tout est possible, la fatigue des noctambules, l'entrain des lève-tôt... Mais il y a dans cette chanson de Dutronc un fond de désenchantement aussi (il me semble). Je ne pouvais pas ne pas l'évoquer ici.

        Merci à toi. Bises et bon lundi.

        FP

    3
    Lundi 3 Octobre 2016 à 06:29

    évidemment ,si tu joues encore aux billes ......!

    lol

    mais il n'est jamais trop tard pour l'amour crois-moi sur parole

    malgré mon grand âge et mon rhume ( qui es guéri , merci ! )

    bise t bon café

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:34

        Coucou Edwige !

        Mais quel homme ne continue pas à jouer aux billes tout au long de sa vie ! Il y a toujours une certaine immaturité dans chacun, j'en suis sûr ! Et l'ennui n'enraye jamais cela tout à fait (même si on continue de grandir aussi au gré des événements et des expériences).

        C'est une très bonne chose que ton rhume se soit envolé ! Quant à ton soi-disant "grand âge", je pense que tu as encore bien de la marge avant qu'on ne te surnomme "la vieille dame" !!!

        Bise et bon café de même. Merci.

        FP

    4
    Lundi 3 Octobre 2016 à 07:38

    Et voilà mon temps remanié par la génération nouvelle ... que je voudrais voir éclore sous un ciel bleu qui illuminerait par un amour à venir le ciel de ton Paris pour qu'enfin il s'éveille et que main dans la main vous alliez dans ses rues ...

    amitié . 

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:38

        Bonjour Marie-Claude,

        Mais les chansons d'hier continuent de résonner sous le ciel d'aujourd'hui. J'ai beau ne pas avoir vécu cette époque là des "Cactus" ou des "Ronds dans l'eau", leurs notes ont largement traversé le temps pour se mêler à celles plus actuelles. Les générations inventent, réinventent, ou s'approprient ce qui fut pour les remanier à la dernière sauce. Tu vois qu'il y a toujours des ponts entre les époques. 

        Quant à mon ciel de Paris, il n'est pas si triste que ça (c'est juste que parfois, je me raconte des histoires, aussi ! hahaha)

        Très belle journée à toi. Merci.

        FP

    5
    Lundi 3 Octobre 2016 à 07:55
    Chadou

    Bonjour Fabrice, tu m'en a rappeler des chansons, j'aime toujours beaucoup Françoise . Le soleil nous sera t'il un bon compagnon encore aujourd'hui ? Je ne saurai pas te le dire, c'est bien brumeux et froid ce matin....Je te souhaite une toute belle journée et une agréable semaine ! Je t'envoie de gros bisous  ✿ ❀

                             

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:41

        Bonjour Chadou !

        Ah, je suis content que tu aies pu chantonner dans ta tête pendant la lecture. Je te l'accorde, le sujet n'est pas très gai, pas davantage les chansons généralement évoquées dans le texte. Mais ce n'est pour cela que le ciel du matin est encore mitigé... Le soleil est annoncé pour la journée, nul doute que je saurai l'apprécier, lui, qui n'est plus le brûlant de l'été. 

        Très bon lundi à toi. Et merci pour ta visite fleurie. Bisous.

        FP

    6
    Lundi 3 Octobre 2016 à 09:12

    coucou Fabrice,

    Tu m'as fait rire ce matin et je t'en remercie, j'en ai bien besoin en ce moment.

    Es tu donc si pressé de trouver le grand amour...

    Aujourd'hui comme hier, le grand amour ne dure jamais très longtemps ....3 ans environ et après c'est la routine

    Pour peu qu'un enfant arrive et là ,si en plus la femme travaille, il faut assurer l'enfant + le travail + les problêmes de la vie courante....le ménage....les petits bobos...et les grands........

    et l'amour ben très souvent il passe au second plan , voir au tout dernier plan...........................

    profites de la vie, même en célibataire....

    Regardes bien autour de toi, combien de couples tiennent plus de 7 ans........et là c'est divorce.......et gros problêmes......

    Ne cherches pas l'amour, il te tombera dessus au moment où tu ne t'y attendras pas.

    Bon sur le sujet, je pourrais écrire des heures.

    Alors bonne semaine à toi.

    J'ai mis mon blog hors ligne, ma mère ne va pas bien....86 ans.

    bisoussssssss

     

     

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 21:46

        Bonsoir Danielle,

        Oh la la ! Heureusement que je ne vais pas te croire totalement, sinon, je vais être dégoûté de l'amour à vie, hahahaha... 

        C'est vrai, l'amour a sûrement quelque chose qui fait qu'il ne peut pas toujours durer dans les faits. Il y aura comme tu dis, des obligations, de la routine... Mais tout ça finit par passer aussi, et au bout du chemin, finalement, ne reste-t-il pas le goût d'aimer, d'avoir aimé et d'être aimé, si l'amour a été vrai et fort ? Je le pense. 

        Ou alors, je dis et pense tout cela parce que si j'ai déjà (évidemment) connu l'amour, je n'ai peut-être pas conne CELUI qui est fait pour ne jamais se faner, même avec la venue de l'automne... 

        Là où je te donne raison, c'est qu'il est effectivement vain, parfois, de le chercher. J'ai toujours cru que le grand amour n'en faisait qu'à sa guise et tombe sur la tête (et le coeur) au moment où on s'y attend le moins. Alors, conclusion, je vais bayer aux corneilles et patienter hahaha... (là, je plaisante, hein !)

        Belle soirée, belle semaine. Merci. Bisous.

        FP

    7
    Lundi 3 Octobre 2016 à 12:51

    Bonjour Fabrice

    Le double language une fois de plus dans ton poème 

    Après je me demande si c'est moi ou toi qui le fait exprès

    Vu les termes employés j'opterai que pour l'écrire ta du l'imager ^^

    Sinon oui on se sent rejeté quand l'amour ne nous à pas frappé

    Et exclu quand il est bien là mais incompris par l'autre 

    L'amour est éphémère car une fois muri c'est comme une routine qui s'installe

    On connait ses désirs, ses passions et même ses dessous

    L'amour ne serait-ce pas un synonyme de mystère ?

    Car pour l'entretenir faut encore et encore surprendre, tel un enfant dans un magasin de jouet :-)

    Quand il en aura fait le tour soit il recommencera ou s'arrêtera 

    Difficile de choisir entre un petit robot ou un train électrique 

    Passe Une Excellente Journée 

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 21:53

        Bonsoir RK,

        Mais oui, imager reste le meilleur moyen de laisser passer des messages sans les nommer clairement hahaha... (c'est un peu ça, la poésie, non ?)

        Alors toi aussi, tu es persuadé que l'amour est une chose fragile et précaire qui n'a pas le souffle suffisamment long pour traverser les âges d'une vie... Peut-être... Là où je te rejoins complètement, c'est quand tu le vois comme un mystère. Oui, c'en est un. Qu'on cherche quand il n'est pas là, qu'il faut toujours continuer à rechercher quand il est là, sauf qu'il n'existe aucun manuel qui donne la recette à propos de la manière dont il faut surprendre l'autre et se réinventer soi-même. Au fond, personne n'est préparé à l'amour, tout le monde le veut, par conséquent, le truc est de...foncer et de se jeter dans ses bras sans réfléchir quand il se pointe. C'est tout. Promis, je le ferai quand ce sera mon tour.

        Belle soirée de même, et merci à toi.

        FP

    8
    Lundi 3 Octobre 2016 à 23:02
    TooTsie22

    Et oui dans la vie le négatif talonne le positif...

    Comme les Allo bonjour ma chérie, bien dormi...

    6 heures du matin,

    Elle est bien là au chaud sous les couvertures pendant que lui va vers le boulot en remontant son col de manteau...

    Elle  l'imagine, là bas marchant dans les rue de B.... dans le vent, sous la pluie de l'hiver...

    Et puis un matin alors qu'il fait encore nuit dehors, ça craque on ne sait pas pourquoi vraiment

    mais  "Allo bonjour ma chérie, bien dormi " est énervée d'être réveillée si tôt

    Elle ne répondra plus...

    C'est comme ça... sans plus!!yes

     

     

     

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:07

        Bonjour TooTsie,

        Ah ouais ! Ce que tu décris là évoque cet amour si fort au départ qui se laisse peu à peu prendre dans les filets de la routine, laquelle devient de plus en plus pesante, au point d'aboutir à la rupture... Quelle tristesse, la vie, parfois ! Mais au moins pour ceux qui vivent cela, Cupidon sera passé par là... Pendant ce temps, d'autres désespèrent, la preuve ! winktongue

        Bon mardi à toi. Merci.

        FP

    9
    Mardi 4 Octobre 2016 à 02:47

    Bonjour Fabrice

    non chez moi elle est en porcelaine unniquement

    http://mr-he2.vefblog.net

    http://mr-he3.vefblog.net

    http://mr-he4.vefblog.net

    Bonne journée

    Avec amitiés

    René de Chine

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:08

        Bonjour René,

        En porcelaine, c'est le minimum quand on habite en Chine, non ?! yes

        Bon mardi à toi, et merci.

        Amicalement,

        FP

    10
    Mardi 4 Octobre 2016 à 06:31

    pour la marge , ça dépend de la personne avec qui je discute

    pour certains je suis un joli fruit mûr

    pour mon mari c'est " la vieille " de Sardou avec les cerises sur le chapeau

    pour mes petites filles c'est " t'es super vieille , tu vas mourir bientôt "

    heureusement que j'ai de l'humour

    et toi fait attention de ne pas salir tes culottes courtes

    bise à toi

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:11

        Coucou Edwige,

        Oui, heureusement que ton humour te permet d'absorber certaines "horreurs"... hahaha... Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Aïe ! Aïe ! Aïe ! Tu vas me taper sur les doigts, là... Quoique, non ! Et ton humour alors ? winktongue

        Pour mes culottes courtes, je te remercie de t'en soucier, mais quand on joue encore aux billes, c'est un risque à prendre ! he

        Bise à toi de même. Merci.

        FP

    11
    Mardi 4 Octobre 2016 à 07:17

    Printanisé les ramilles, moi je dis les jupettes se raccourcissent et les tarbouiffes des garçons explosent comme des bourgeons :-)

    Certes moins romantique

    Bon mardi Fabrice

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:14

        Bonjour H-IL,

        Tu as raison, il faut savoir être direct et concis, quelquefois ! Ce n'est plus une question d'être romantique ou pas. Sauf que dire les choses de cette façon-là, c'est un peu trop court, quand on aspire à écrire un poème ! (ou une chanson)... 

        Bon mardi de même, merci à toi.

        FP

    12
    Mardi 4 Octobre 2016 à 09:12

    Pauvre petit tamalou le cœur en boule!

    souvent les douleurs physiques viennent d'un manque d'amour et quand on a mal difficile de s'ouvrir aux autres et cette boule s'installe

    savoir tout ça, c'est déjà un grand pas de fait vers  l'amour fou de ce chercheur poète

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:16

        Bonjour jamadrou,

        c'est vrai, être conscient de certaines choses c'est déjà avoir fait un bout de chemin vers le but visé. Ce qui veut dire que, malgré tout, ça ne suffit pas. 

        Chercher l'amour, ou attendre gentiment qu'il daigne vous élire sans crier gare ? That is the question !

        Merci à toi. Bon mardi.

        FP

    13
    Mardi 4 Octobre 2016 à 09:54

    Bonjour Fabrice

    Un texte qui m'a plu, l'amour vient à soi s'en qu'on s'y attende.Il suffit d'ouvrir son coeur et son âme et surtout les yeux. Car tout se passe dans le premier regard dans la fenêtre du coeur.

    Ah l'amour dans toute sa splendeur, s'il nous emmène au nirvana parfois, car il ne faut pas se leurrer ça ne dure qu'un bref moment. Ce sentiment une fois qu'on l'a trouvé il ne faut pas l'abîmer, mais au contraire le soutenir. Et pour qu'il dure trés longtemps les concessions sont impératifs dans un couple.

    Ce n'est pas des conseils, mais juste le partage d'une union de 46 ans.

    Je te remercie pour ta visite chez moi.

    bonne journée

    bise amicale..Fée capucine

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 14:19

        Bonjour Gaité/Fée capucine,

        Question complexe hein, que l'amour ! Je crois qu'en fait, on le confond souvent avec la passion, pensant (à tort sûrement) que l'un ne va pas sans l'autre. Suis-je naïf de penser que c'est la passion qui a le souffle court tandis que l'amour est la passion aboutie, transformée, renforcée, mûrie, qui va pouvoir durer plus qu'une saison ?

        C'est moi qui te remercie.

        Bonne journée de même, bises.

        FP

    14
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 13:49

    Une belle plongée dans le monde de la chanson avec ce Tamalou coeur en boule , j'aime beaucoup .

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 08:16

        Coucou Gisèle,

        J'espère que je t'aurai autant fait chanter qu'enchantée wink2

        Merci à toi. Bisous. Et bon lundi.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :