• Un jour, un cauchemar

    Un jour, un cauchemar

    Un jour, un cauchemar

     

     

    Qui donc a vu mon poireau ?

    Qui l'a mangé ? Quelle histoire !

    Et mes poires au sirop ?

    Mon apéro dînatoire ?

    Mon boudoir ? Mon livarot ?

    Mon vin ? Mon yaourt à boire ?

    Mon lieu noir ? Mon maquereau ?

    Ma carpe du Val de Loire ?

    Mon pain du soir ? Mon chevreau ?

    Mon sanglier ? Ma passoire

    Pleine de nouilles... Zéro ?

    Plus rien ? Je ne veux y croire !

     

    * * *

     

    Ça, c'était le bon vieux temps !

    Tu peux rêver, mon bonhomme,

    À ces festins ragoûtants,

    Aujourd'hui, tout se consomme

    En cachets,

    En gélules,

    En capsules,

    En sachets

    Bourrés de poudres chimiques...

    Les champs féconds et contents,

    Les bonheurs gastronomiques,

    Ça, c'était le bon vieux temps !

     

     

     

    Un jour, un cauchemar

    Lulluby, the Seasons Spring, 2002 / Damien Hirst

    11676

     

     

    [ un clic sur les logos au-dessus du texte pour des précisions quant aux consignes d'écriture ]

    « Babette veut un bébéLa brasse »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 16:36
    LADY MARIANNE

    ha deux en un  ! malin comme toujours-
    c'est très bien dit !  c'est du vécu ?
    il  restera bien quelques vieilles marmites pour y faire bouillir les termites .
    bises amicales-

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 17:10

        Bonsoir Marianne,

        Oui, deux en un, surtout parce que ça me facilite un peu la vie, n'ayant pas le temps d'écrire à ma guise en ce moment. 

        Ce n'est pas à proprement parler un cauchemar que j'ai fait, mais j'ai imaginé qu'un jour, lointain, dans le futur, peut-être qu'il n'y aurait plus de ressources naturelles exploitables (à cause de la pollution), et que la chimie prendrait le pas... C'est de la science-fiction, évidemment, même si nous n'ignorons pas que les produits chimiques envahissent déjà nos assiettes... Hélas !

        Merci à toi. Belle fin de journée. Bises.

        FP

    2
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 17:21

    Allez si tu passes par Nice je t'invite, ce sera du tout maison , j'te jure !! 

    Mais vais je trouver les produits sans additifs, Ca j'en doute !!

    Ma foi, je dois dire que tu as bien défini notre socièté alimentaire.

    Merci pour cette participation très éclairée Fabrice............Je t'embrasse

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 23:37

        Coucou Ghislaine,

        Nice est une superbe ville, j'ai eu l'occasion, notamment, de la visiter l'été dernier. Je ne t'y ai pas vue, tiens ! Mais j'accepterais ton invitation avec plaisir si c'était du tout maison ! 

        Je ne crois pas qu'il reste aujourd'hui UNE SEULE denrée alimentaire qui soit ABSOLUMENT saine à 100%. Même l'agriculture biologique a forcément des résidus de pollution, puisque tout est pollué, jusqu'à la pluie qui tombe sur les terres.

        Mon texte est forcément alarmiste, puisqu'il s'agit d'un cauchemar. Ce serait le cas extrême, quand la terre serait tellement usée qu'elle ne pourrait plus rien produire... Mais ça, je te l'accorde, ce n'est ni pour demain, ni pour après-demain... 

        Quant aux additifs chimiques, je crois qu'il n'existe presque plus de plats préparés qui y échappent pleinement. 

        Mais nous mangeons, parce que nous n'avons pas le choix. Et dans ce contexte, il y a encore (heureusement) de bonnes choses à consommer, même si la perfection n'est pas atteinte.

        Allez, bon appétit ! Bises et merci à toi.

        FP

    3
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 17:38

    Bonjour Fabrice

    Si je te disait que pour mon café j'utilise déjà les capsules 

    Et que j'aimerai bien faire la même chose avec tout le reste

    Plus besoin de s'emmerder avec la fameuse question du "Quoi manger" 

    La simplification des courses et d'oubli car oui il m'arrive parfois d'oublier l'essentiel sarcastic

    Et le resto est le seul recourt pour pas crever de faim he

    Et vu que la pénurie de logement s'accélère que de place libérée

    Boulangerie, charcuterie, boucherie feront plusieurs heureux et de chômeurs supplémentaire

    Ce qui revient à la conclusion hâtive et si réaliste

    Pour vivre faut tuer et accepter la finance car nombre de choses sont des produits de spéculation 

    Et comme dirait Michel Leeb que ta certainement pas connu "Tu bouffe, tu bouffe pas tu crève quand même"

    Passe une Excellente Soirée 

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 23:45

        Bonsoir RK, 

        Évidemment, on ne pouvait pas attendre, de ta part, de réaction moins rebelle ! Hahaha... Mais je doute que ça te convienne réellement de te nourrir en avalant, en guise de repas, quelques comprimés. Au resto (où apparemment tu te rends assez régulièrement "pour pas crever de faim"), tu dois bien t'envoyer des steacks, des cochonnailles, des volailles, des légumes, des féculents, etc., des trucs vrais quoi, non des ersatz. Alors quand tu prétends prôner la simplification extrême, telle ce que j'évoque dans mon cauchemar, je ne te crois pas ! winktongue Eh oui, pour manger, il faut tuer. Mais je rappelle juste que TOUS les êtres vivants sur terre le font. Même l'arbre tue une certaine quantité d'eau pour nourrir sa sève ! héhé... 

        Bonne soirée à toi, et surtout, n'oublie pas d'aller faire tes courses, sinon tu vas dépérir ! Si tu te réfères à la citation de Michel Leeb (ça va, je ne suis pas assez jeune pour ne pas voir qui c'est), eh bien, je réponds : autant bouffer !

        Merci.

        FP

    4
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 17:40

    Bonjour Fabrice,

    Bravo ta résolution du défi est un coup de maître, deux en un, c'est  génial, il fallait y penser tu as parfaitement réussi.

    Bien amicalement.

    Henri.

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 23:48

        Bonsoir Henri,

        Je te remercie pour ce commentaire enthousiasmant et encourageant. Deux en un, oui. Devant la multiplication des défis, et le manque de temps, alors que l'envie d'écrire est là, c'est une solution confortable, je dois bien le reconnaître (et un peu facile). 

        Bien amicalement de même. Merci.

        FP

    5
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 17:45
    C'était dans mon jeune temps ... celui où je pouvais rêver à l'an 2000 ... j'imaginais alors ce genre de nourriture facile à avaler ... si tu savais les effluves de ma cuisine ...
    Amitié
      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 23:51

        Bonsoir Marie-Claude,

        Ton seul commentaire prouve à quel point il est facile de se faire des tas de films sur ce que sera l'avenir. Quand j'étais môme, je rêvais à l'an 2000... Et comme beaucoup d'enfants de mon âge, alors, j'imaginais que nous nous déplacerions dans des voitures volantes, que nous pourrions passer des vacances sur la lune, que nous ne consommerions plus ni patates ni carottes parce que nous aurions réinventé le potager, que plus personne n'écouterait du rock parce que d'autres musiques totalement inédites débarqueraient sur le marché, etc. 

        L'alimentation par les pilules, n'aura peut-être jamais lieu. Mais dans un cauchemar, tout est permis, n'est-ce pas wink2

        Amicalement, merci.

        FP

    6
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 18:17

    Bonsoir Fabrice... Le rat de cuisine fera de nos jours moins bonne chair avec les repas diététiques vendus on toutes sortes mais pas au rayon frais... je me demande ce qui retient encore les petits maris...  sourire, allez bonne soire à la... ah zut te reste plus rien, j'apporte ma pizza !! Bises

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 23:57

        Bonsoir Jill,

        Ton commentaire me ramène une chanson en tête : la cuisine, chantée par Gréco. 

        Mais les petits maris OU les petites femmes, j'espère, ne restent pas QUE pour les talents culinaires de leur moitié !!! 

        Les repas diététiques dont tu parles sont globalement assez néfastes pour la santé. Mieux vaut s'en tenir loin. À quoi ça sert de rester mince si c'est pour mourir plus tôt d'un cancer ???

        Apporte ta pizza, si tu veux, mais je te préviens, je te regarderai la manger !!! he

        Merci à toi, BISES de même. Et belle nuit.

        FP

    7
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 07:57
    Chadou

    Bonjour Fabrice, bravo pour ce poème, mais je ne me réjouis pas d'être a cette époque là, c'est le cauchemar !  C'est bientôt le weekend, c'est avec un ciel couvert, que je passe te faire mon petit coucou pour t'apporter toute mon amitié, j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, moi je vais pas trop mal, en tout cas mieux que le temps, il ne va pas faire de soleil, mais il brille dans mon coeur, que ta journée soit belle, je t'embrasse avec tendresse ♥ ♥

                                 

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 12:05

        Bonjour Chadou,

        Tout comme toi, je ne suis vraiment pas pressé d'arriver à cette époque de désolation (mais la bonne bouffe, quoi qu'on en dise, a heureusement encore de beaux jours devant elle). Un vrai cauchemar, d'où le titre.

        Pour l'heure, l'automne poursuit sa route, tant bien que mal. Après avoir commencé dans la clarté, il montre peu à peu son vrai visage et je dois dire que cette grisaille n'est pas pour me déplaire, je l'ai toujours dit, j'aime cette ambiance, entre mélancolie et mystère... 

        Je te souhaite un bon weekend, et si tu as le soleil au cœur, c'est déjà énorme, crois-moi ! Fais-le briller autant que tu pourras wink2

        Bisous et merci.

        FP

    8
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 11:54

    on dirait que tu regrettes quelque chose .....

    à trop manger tu as pris du poids et du cholestérol et du diabète ....

    régime !!

    ce qui serait bien avec les gélules  c'est que le temps de cuisiner , mettre la table , manger , débarrasser , faire la vaisselle et ranger , serait réduit de mil à peu près

    j'en aurait du temps pour moi ... je m'ennuierais peut-être

    je regretterais surtout les merveilleux desserts qui me font tant de mal ,  redevenir fine et presque bien portante , ferait ( qui sait ) naître en mon âme des torrents de larmes fades et inutiles

    sur ce , je vais mettre sur mes galettes , du jambon et du gruyère j'en ai deux et si tu veux je partage , après un morceau de munster sur une tranche de pain frais

    c'est pas de la gélule ça monsieur , c'est du bonheur .....!

    bise à toi cher Fabrice et à lundi

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 12:12

        Bonjour Edwige,

        Si je regrette quelque chose ? On a toujours quelque chose à regretter, hélas. Si tout était parfait, ça se saurait.

        Côté ligne et santé, rien à signaler de sensationnel. Taux de cholestérol maîtrisé, diabète heureusement pas encore entré dans ma réalité (il paraît qu'avec l'âge, ça peut se corser à ce niveau-là, pour certains, on verra...)

        J'adore manger, autant que de j'accorde une réelle importance à toute la préparation. Cuisiner, éplucher, émincer, laver la vaisselle, dresser la table, débarrasser, etc., tout cela fait partie du bonheur du bon vivant. Pour rien au monde, je ne m'en passerais, surtout si c'est pour finir "gélulovore"... !!!

        Tes galettes jambon-gruyère me donnent envie, ça tombe bien, c'est l'heure de déjeuner... Puisque tu m'en offres une, ça ne se refuse pas ! Mangeons, savourons, rions, comme un pied-de-nez à la perspective peu engageante de l'alimentation chimique !

        Très belle journée à toi, merci. Bises, et à lundi donc.

        FP

    9
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:32
    colettedc

    Oh ! Bravo pour ce 2 en 1, Fabrice ! Il faut le faire, hein ! Bonne fin de semaine ! Bisous

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 18:06

        Bonsoir Colette,

        Il convient surtout de trouver le lien entre deux consignes sans rapport apparent entre elles, données en deux lieux différents. Mais une fois cela fait, ça roule.

        Je te remercie infiniment. Bonne fin de semaine de même. Bisous.

        FP

    10
    Lundi 24 Octobre 2016 à 16:38
    renee

    on en est pas encore la mais pas loin d'abord il y aura les insectes.........

     

    J'aime bien aussi ton histoire plus haut allez nage nage ne touche pas le fond. Bises Fabrice

      • Lundi 24 Octobre 2016 à 17:15

        Bonjour Renée,

        Ah oui, les insectes ! Eh bien, le jour où il faudra y passer, je ne rechignerai pas, promis ! winktongue Je n'ai pas goûté, mais grillé, je suis sûr que ça peut être bon (mais grillé uniquement, hein !). Le souci, c'est que l'alimentation ne sera plus varié, et le plaisir de manger sera forcément modifié. Mais comme tu le dis, on n'en est pas encore là !

        Merci à toi, bonne fin de lundi. Bisous.

        FP

    11
    Mardi 25 Octobre 2016 à 19:47

    alors nous ( car mon mari aime aussi la bonne bouffe ) nous te ferons découvrir

    les vins du Jura et ceux de Champlitte ( qui est haute-saone )et les mets qui vont avec

    et comme je cuisine très bien ( sans me vanter )

    tu seras ravi de ton séjour !!!

    bise à toi

      • Mercredi 26 Octobre 2016 à 15:12

        Hello Edwige,

        Je ne doute absolument pas de tes talents de cuisinière fine gastronome, et je suis absolument certain que je ne pourrais qu'apprécier de m'asseoir à ta table (enfin, à VOTRE table, à ton mari et toi) !!! Non mais là, tu as juste décidé d'allécher ma panse, je pense ! winktongue ... Clairement, en me faisant miroiter des vins et de la bonne bouffe ?! Si tu habitais au coin de la rue, je serais déjà en train de grignoter dans ta cuisine, là ! Grignoter ? Me goinfrer, oui ! Mais proprement, avec délectation et en savourant !!! Si, si, m'dame !

        En attendant ce majestueux repas, je te souhaite un bel après-midi. Bises. Et merci.

        FP

    12
    Mardi 1er Novembre 2016 à 08:20

    bonjour

    suis en retard dans mes lecture

    suis pas mécontente d' être venue lire ce super texte en oir

    merci

    amicalement

    mamie nicole

      • Jeudi 3 Novembre 2016 à 06:06

        Bonjour Nicole,

        Il n'y a aucune date limite de consommation avec la lecture, et tant mieux wink2 C'est quand le temps le permet. On est tous tellement occupé par ailleurs. 

        Merci beaucoup en tous les cas. 

        Amicalement,

        FP

    13
    Samedi 5 Novembre 2016 à 15:54

    Un peu en retard aussi pour lire les participations ais c'est vrai qu'en ce moment les défis s'accumulent et la tournée s'allonge . En tous cas je ne regrette pas d’être venue   lire ta version de l'atelier de Ghislaine . Un cauchemar qui me rappelle immanquablement "soleil vert" ce film  qui nous montre une terre complètement perturbée où  les hommes ont épuisé les ressources naturelles , seul la pastille de soleil vert peut nourrir les hommes mais à quel prix !

    Bonne journée 

    Bisous 

      • Mardi 8 Novembre 2016 à 02:28

        Bonsoir Gisèle,

        Aucun souci pour le retard, j'ai moi-même été beaucoup absent ces jours-ci, il n'est pas toujours possible d'être assidu comme on le souhaiterait.

        Oui, en écrivant ce texte, je ne pouvais pas ne pas penser à "Soleil vert"... Perspective effrayante, s'il en est. Le monde connaîtra-t-il cela un jour ? J'ose espérer que non, soyons optimistes, bien que certains signes ne nous y encouragent pas vraiment.

        Merci à toi. Bises.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :