• Un million damné

    Je t'ai vu un jour alunir

    Sur tes rêves les plus énormes,

    D'où tu cherchais à tout tenir

    De ce bonheur aux grandes formes

    Qui te happait de tous côtés,

    Qui valait un million d'étés.

     

    Moissonnant au champ des possibles,

    Tes mains ont d'ailleurs effleuré

    Des étoiles inaccessibles ;

    Le louveteau maigre, apeuré,

    De sa misérable tanière,

    A décollé vers la lumière.

     

    Il faisait bon

    S'enflammer comme une allumette.

    Il faisait bon

    Tirer des plans sur la comète.

     

    Puis, ta fusée a commencé

    À suivre une autre trajectoire

    Quand un trou noir a devancé

    Le terme de la belle histoire,

    L'or trop vite dilapidé

    Ayant laissé le ciel vidé ;

     

    La moindre étoile s'est éteinte,

    Ton bout de lune s'est ruiné...

    Qu'en reste-t-il ? Une complainte

    Au prix fort d'un million damné ;

    Nul gros lot n'a de descendance

    S'il n'a connu que l'imprudence.

     

    Te voilà bon

    Pour un retour à la tanière

    Couleur charbon,

    Où n'entre jamais la lumière.

    12717

    « La semaine chez MaineToussaint »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 14:44
    LADY MARIANNE

    c'est le jeu ma pauvre Lucette-
    qui ne risque rien n'a rien souvent-
    que c'est encore bien ficelé !!
    j'aimerais avoir un bout de ta pelote que tu déroule si plaisamment -
    en tout bien tout honneur ! lol
    bisous- bonne fin de semaine- 

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:06

        Bonjour Lydie,

        Si tu aimes le tricot, je te déroule volontiers ma pelote - en tout bien tout honneur, ça va de soi ! (rire) En tout cas, merci. C'est sûr, qui ne tente rien n'a rien, et tu as tenté ! À toi de jouer Lucette Lydie ! Go ! (re-rire)

        Bisous, belle semaine à toi.

        FP

    2
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 15:08

    Encore un joli Fabrice, j'ai aimé. Bises et bon vendredi

     

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:07

        Coucou Zaza,

        Ravi que tu aies apprécié ce moment au gré de ces quelques vers. À quand pour les "quelques verres" ? winktongue

        Bises, bon lundi.

        FP

    3
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 15:36
    renee

    risqué et perdre c'est la vie mais qui ne risque pas n'as pas et donc il faut risqué quitte à............Bien tourné bravo. Bises

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:09

        Bonjour Renée,

        Risquer, jouer, gagner parfois, perdre parfois aussi, souvent sûrement... Mais un tour hors de la tanière, même si ça ne dure que le temps d'un tour de manège enivrant, ça vaut toujours le coup, non ? Ensuite, évidemment, il faut accepter de retomber si ça ne marche pas. 

        Bisous, merci à toi.

        FP

    4
    Vendredi 27 Octobre 2017 à 15:36

    Bonjour Fabrice, ah parfois on tombe de haut, fait savoir se faire petit et repartir plus lucide... le bonheur est à portée de main, pas forcément sur la lune... bel après-midi, bises

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:10

        Bonjour Jill,

        Une fois arrivé dans les étoiles, on ne peut pas aller plus haut. Ou on s'y maintient (mais c'est pas si simple, hein) ou on redescend ! Et c'est ce qui arrive si l'on n'a pas pris certaines précautions. Enfin... C'est la vie, comme dirait l'autre !

        Bel après-midi de même, bises. Merci.

        FP

    5
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:10

    Aie ! au pays des rêves, les retours à la réalité sont souvent fort douloureux... où l'on se retrouve plus démuni qu'avant, mais aussi plus riches de souvenirs étincelants... Réconfortent-ils ?

    Bises Fabrice bonne nuit et fais de beaux rêves quand même...

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:13

        Bonjour Luciole,

        Le pays des merveilles se mérite, la clé n'est pas donné à tout le monde, que celui/celle qui a la chance d'y accéder s'organise pour ne pas la perdre... (Facile à dire ? Peut-être...)

        Bises à toi. Merci, ça me fait plaisir de te revoir par ici. J'essaie de jongler avec les rares minutes disponibles pour me promener sur la blogo, ce n'est pas gagné, mais je viendrai te rendre visite, bientôt.

        FP

    6
    Lundi 30 Octobre 2017 à 19:41

    Coucou Fabrice

    Tes vers m'ont emporté dans ton univers un océan de noirceur ou il n'y a ni début ni fin, je reste perplexe devant ma lecture. En espérant qu'une seule étoile puisse t'aider à retrouver la lumière intérieure qui devrait te faire écrire le prochain texte avec une clarté des plus belles.

    Merci pour mon jeu de mots chez moi et ta visite toujours avec plaisir de te lire.

    Passe une belle soirée

    bisous l'ami

    7
    Mardi 31 Octobre 2017 à 08:32
    Chantal

    Bonjour Fabrice j'ai aimé aussi mais as tu oublié que c'est Halloween aujourd'hui soir,

    les fantômes ne sont pas encore levés, 

    je peux venir sans risque, te faire mon petit coucou d'amitié pour te dire bonjour, 

    j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, chez moi, 

    il fait froid, on est tout près du gèle, il fait 4°, le soleil devrait venir nous réchauffer un peu,

    Ce soir, on va avoir un défilé d'enfants qui fêtent Halloween, le plat de bonbons est prêts,

     que ta journée soit belle et pleine de petits fantômes sympa, je t'embrasse avec tendresse ♥

                         

    8
    Mardi 31 Octobre 2017 à 12:43

    bon mardi Fabrice

    qui joue peut gagner ou perdre 

     mais bien souvent on perd mdr

     j'ai la tête dans la citrouille to day

     bon am

     bisous

    9
    Mardi 31 Octobre 2017 à 19:46

    Une petite halte amicale par chez toi cher ami-Poète, compliments pour ces lignes bien menées.
    Bonne fin de soirée à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :